Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
csadnrandonnee.over-blog.com

CSADN A VANNWEIL 2013

14 Octobre 2013 , Rédigé par CSADN RANDONNEE

TEXTE ET PHOTOS DE GEORGES PULLIAT

Voyage en Forêt Noire du 3 au 6 octobre 2013

Partis 12 de Mably, nous nous retrouvâmes 14, avec la famille Vernet, en arrivant au Lac de Mummelsee où un pique-nique préparé par nos amis de Wannweil, nous attendait. Une marche d’environ 9 km nous conduisit près du lac, puis à travers la forêt, sur des hauteurs pour apercevoir nos Vosges, mais aussi dans une vallée où la bière coulait dans les gosiers d’hommes et de femmes, en habits traditionnels, pour la circonstance, c’était le 3 octobre, Fête Nationale en Allemagne depuis la réunification.

Le soir, après notre installation dans le gîte confortable des Amis de la Nature, près de Freudenstadt, nous remettons quelques bouteilles à nos amis Allemands au cours du repas. Kurt, traduit par Heike, nous présente le programme du séjour, puis, la veillée est brève.  Nous sommes fatigués par le voyage.

Le vendredi matin après une petite randonnée dans la vallée de la Kinzig, nous visitons l’élevage de truite Lohmühle. Le patron est un acteur et metteur en scène formidable. Il nous explique comment il élève ses truites fario, arc-en-ciel, dorées …mais aussi comment il peut les hypnotiser. Le pique-nique du jour est l’occasion de déguster des truites et autres poissons fumés sur place. Un délice !!! La météo annonçant de la pluie pour le lendemain, le programme est modifié. Nous partons visiter Lotharpfad, un parc naturel en mémoire de la tempête Lothar qui, en décembre 1999, avait dévasté le nord de la France et une partie de la Forêt Noire. C’est notre aubergiste, ami de la nature, qui commente la visite. La rando de la fin de journée est soit de 4 km pour rejoindre les voitures sur le parking, soit de 8 voire 10 km pour rentrer au gîte. Un bon demi (50 cL) de bière en apéro nous réhydrate avant le repas et la soirée animée par une musicienne (piano et guitare), accompagnée par Heike (flûte traversière), et les chants de presque tous (pas moi).

La pluie tombe la nuit, mais encore le samedi matin. C’est avec les parapluies que nous partons randonner à Ottenhöfen. Après la visite d’une ancienne forge utilisant l’énergie hydraulique, nous continuons sur le sentier des moulins Mühlenweg. Un peu avant midi c’est une distillerie artisanale qui est l’objet de la visite. Alambics anciens et modernes, musée de l’agriculture, pique-nique et dégustation de divers Schnaps : topinambour, poire, kirch, quetsche …La pluie a cessé, nous continuons sur le Mühlenweg où des stations sont proposées avec des bouteilles d’eau-de-vie mises au frais dans des fontaines, les verres à dégustation sont tout près et une urne nous invite à payer notre dégustation 1 € ou 0,70 €, en toute liberté. Difficile d’envisager cela en France. Long parcours agréable avec un peu de forêt, de belles maisons et des stations-services pour randonneurs. Le soir, nouvelle veillée en chansons au gîte. Je présente le projet de Panissières pour 2014, Joëlle traduit.

Le dimanche matin un guide nous attend pour visiter Freudenstadt, ville complètement détruite pendant la deuxième guerre mondiale. Après le repas au restaurant, nous faisons quelques emplettes avant de mettre le cap sur la France. Quelques écarts sur le parcours et c’est finalement vers 22 h 30 que nous arrivons à Mably, après un long et bon week-end en Allemagne.

 

 

  

Voyage en Forêt Noire du 3 au 6 octobre 2013

Partis 12 de Mably, nous nous retrouvâmes 14, avec la famille Vernet, en arrivant au Lac de Mummelsee où un pique-nique préparé par nos amis de Wannweil, nous attendait. Une marche d’environ 9 km nous conduisit près du lac, puis à travers la forêt, sur des hauteurs pour apercevoir nos Vosges, mais aussi dans une vallée où la bière coulait dans les gosiers d’hommes et de femmes, en habits traditionnels, pour la circonstance, c’était le 3 octobre, Fête Nationale en Allemagne depuis la réunification.

Le soir, après notre installation dans le gîte confortable des Amis de la Nature, près de Freudenstadt, nous remettons quelques bouteilles à nos amis Allemands au cours du repas. Kurt, traduit par Heike, nous présente le programme du séjour, puis, la veillée est brève.  Nous sommes fatigués par le voyage.

Le vendredi matin après une petite randonnée dans la vallée de la Kinzig, nous visitons l’élevage de truite Lohmühle. Le patron est un acteur et metteur en scène formidable. Il nous explique comment il élève ses truites fario, arc-en-ciel, dorées …mais aussi comment il peut les hypnotiser. Le pique-nique du jour est l’occasion de déguster des truites et autres poissons fumés sur place. Un délice !!! La météo annonçant de la pluie pour le lendemain, le programme est modifié. Nous partons visiter Lotharpfad, un parc naturel en mémoire de la tempête Lothar qui, en décembre 1999, avait dévasté le nord de la France et une partie de la Forêt Noire. C’est notre aubergiste, ami de la nature, qui commente la visite. La rando de la fin de journée est soit de 4 km pour rejoindre les voitures sur le parking, soit de 8 voire 10 km pour rentrer au gîte. Un bon demi (50 cL) de bière en apéro nous réhydrate avant le repas et la soirée animée par une musicienne (piano et guitare), accompagnée par Heike (flûte traversière), et les chants de presque tous (pas moi).

La pluie tombe la nuit, mais encore le samedi matin. C’est avec les parapluies que nous partons randonner à Ottenhöfen. Après la visite d’une ancienne forge utilisant l’énergie hydraulique, nous continuons sur le sentier des moulins Mühlenweg. Un peu avant midi c’est une distillerie artisanale qui est l’objet de la visite. Alambics anciens et modernes, musée de l’agriculture, pique-nique et dégustation de divers Schnaps : topinambour, poire, kirch, quetsche …La pluie a cessé, nous continuons sur le Mühlenweg où des stations sont proposées avec des bouteilles d’eau-de-vie mises au frais dans des fontaines, les verres à dégustation sont tout près et une urne nous invite à payer notre dégustation 1 € ou 0,70 €, en toute liberté. Difficile d’envisager cela en France. Long parcours agréable avec un peu de forêt, de belles maisons et des stations-services pour randonneurs. Le soir, nouvelle veillée en chansons au gîte. Je présente le projet de Panissières pour 2014, Joëlle traduit.

Le dimanche matin un guide nous attend pour visiter Freudenstadt, ville complètement détruite pendant la deuxième guerre mondiale. Après le repas au restaurant, nous faisons quelques emplettes avant de mettre le cap sur la France. Quelques écarts sur le parcours et c’est finalement vers 22 h 30 que nous arrivons à Mably, après un long et bon week-end en Allemagne.

 

Commenter cet article